Blog de nouvelles associé au site personnel:
L'arbracigogne

22 juillet 2014

ATC pour un changement de dizaine!!


Merci Josée pour ce joli souvenir brodé aux rubans. Il y avait bien longtemps que je n'ai reçu d'ATC mais tu me fais souvenir qu'une ATC appelle un échange... je vais y penser!
Voilà un cadeau d'anniversaire qui va rejoindre ma collection...

27 juin 2014

Protection du patrimoine

Oui, je sais, ce n'est pas bien de ma part d'avoir abandonné ce blog pendant presque deux mois, mais j'ai été bien occupée et vous avez du le voir sur ma page Ravelry ou sur mon compte de photos Flickr.

Je voudrais néanmoins, vous raconter un peu, une visite faite en groupe hier, dans la campagne mayennaise.
Nous avons eu la chance de visiter le château de Bourgon à Montourtier avec sa propriétaire qui est passionnée de son histoire.

Je n'ai pas de photo de la façade principale, nous n'avons pas eu très beau temps mais vous en trouverez de nombreuses sur le site extrêmement complet du château à voir ici .

L'arrière du château et la chapelle.

L'orage menaçait!!

La chapelle et le porche d'entrée. Les photos ne sont pas grandioses (la qualité des photos d'un smartphone ne valent pas un vrai APN...)
L'intérieur du château, qui accueille groupes et séminaires est meublé (au fil des siècles et des propriétaires) mais le plus extraordinaire à mes yeux est la collection de tableaux sur bois qui recouvre tous les murs d'un salon (le salon bleu de la Marquise de Sablé - 1625), un témoignage du temps des Précieuses.


Chacun des dizaines de panneaux montre des fleurs différentes dans des paniers au tressage lui aussi différent. L'artiste était italien et il connaissait l'art de la vannerie ET la botanique! ici des lys.

Ici des fritillaires - présentes mais pas du tout courante en Mayenne.

L'une des chambres possède aussi des murs décorés par le même artiste avec ici, des vues géographiques, des tables fleuries, des monogrammes de la famille Monteclerc, et des panneaux de séparation avec des motifs typiquement italiens de tapisserie au point de Hongrie dit Bargello.


Les poutres du plafond reprennent ce motif et vous aurez toutes les explications historiques de ce point de broderie (point de Hongrie - voir ici) et son utilisation pour la tapisserie sur ce lien (en anglais)

Celles qui ont fait cette visite avec moi se souviendront peut-être des splendides chaises de la même époque vues au Château du Bois d'Orcan en Ille et Vilaine; leur tapisseries très bien conservées montraient les mêmes motifs en zig-zag.

La visite du château se termine dans un beau bâtiment des communs utilisé pour des expositions artistiques dont vous aurez le calendrier sur le site du château. Depuis les ouvertures du toit, quelques belles vues sur le domaine.


Je termine ce message mais avec une demande à vous, lectrices, qui avez apprécié cette visite virtuelle. Le château est menacé (visuellement!!) par l'implantation dans une zone proche, d'éoliennes. Vous trouverez toutes les informations sur cette page ainsi qu'une pétition à signer pour empêcher cette implantation.





 






01 mai 2014

Premier mai et muguet

Passez une bonne journée!!


15 avril 2014

Petit voyage à Dijon

Voyage où l'on va bien sûr faire un petit coucou à l'ours de François Pompon qui orne l'entrée du jardin de la Place Darcy.



Puis les immanquables achats de pains d'épices chez Mulot et Petitjean, les moutardes très spéciales du beau magasin Maille ...et le but de notre voyage: 
L'exposition 2014 du club Le Point de Croix dijonnais dit PCB

Mes propres photos sont visibles sur ce lien, l'album fait par le club sur celui-là.

Encore merci aux brodeuses et aux décoratrices de nous avoir permis de voir une aussi jolie mise en scène d'ouvrages plus beaux les uns que les autres.

07 avril 2014

De vieux, très vieux textes sur les chiens

Vous l'avez déjà vue sur mon blog, notre chienne est un retriever. Sa race est connue pour une action spécifique que les anglophones appelle "tolling" et qu'on peut traduire par "leurre".
La race en tant que telle, originaire de la Nouvelle-Écosse (province à l’extrême sud-est du Canada) a été officiellement reconnue seulement au début du XXème siècle mais il est amusant de retrouver des textes du XVII et XVIIIème siècles qui racontent déjà ce genre de chasse.

Pas pour la chasse mais pour voir les canards de près!
La carte de la Nouvelle-Écosse en 1672 : c'est l'ancienne Acadie française et la "Baie Française" est actuellement la Fundy Bay entre le Canada et les USA.


[Fac-similé de la "Carte de l
[Fac-similé de la "Carte de l'Acadie et des Pays compris entre le Rivière Pentagouet, le Cap-Breton et le Saint-Laurent". 1 : 2 330 000 environ. 1672]
Source: gallica.bnf.fr 
 
Gros plan sur l'extrémité sud-Ouest (le Yarmouth County actuel), nommé sur cette carte, le Cap-Fourchu, où l'on situe le berceau de la race des Nova Scotia retrievers.

Et l'on trouve déjà sur la première carte de Champlain (en 1607) la mention de la région du Cap-Fourchu : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8439362t
 
Et voici ce texte de Dière de Diereville (aucune information disponible sur cet auteur sinon qu'il fut un médecin embarqué sur un navire de la Royale), publié en 1708.

En-dessous du lecteur de Gallica, je reproduis la page qui nous intéresse spécifiquement. Les vers de Diereville ne sont pas de la grande littérature mais ce qu'il raconte est fort intéressant pour l'histoire de la race.
Pour ceux dont le navigateur ne prend pas en charge le Flash (MAC) voici le lien direct : cliquez ici.


Les autres textes, de Nicolas Denys (en 1672) ne sont pas encore numérisés par Gallica. Il faut se reporter au site américain archives.org.

06 avril 2014

Souvenir et hommage

La romancière Régine Deforges nous a quitté cette semaine et pour nous, les brodeuses, elle restera celle qui a fait publier le premier grand beau livre pour remettre l'art du point de croix au devant des loisirs textiles.

Contrairement à ce que dit l'article du journal Le Monde d'hier ce livre ne date pas de 2000 mais de 1986.

A cette époque j'avais commencé à broder, des tableaux de naissance pour mes enfants et ceux de la famille, de petites choses mais le manque de documents était flagrant . Je ne possédais qu'un seul livre :


et il fallait aller à Paris, en face de Beaubourg pour trouver un magasin avec de jolis modèles

C'est donc dans ce premier livre de Régine Deforges que j'ai trouvé les premières reproductions d'alphabets Sajou, des livrets de modèles Cartier-Bresson ou du Magasin des demoiselles.

La photo n'est pas "de face" car la broderie est protégée par une vitre

Et arrivés dans notre nouvelle maison de l'époque (1987), je me suis lancée dans ma première "composition". De grande taille - pas de toile fine à acheter dans ces années-là - pas très équilibrée sans doute mais pour la première fois, je transformais une photo en grille de point compté (l'église de notre village). Les autres motifs sont tirés du livre de Régine :
  • Les petits savoyards : page 92
  • Le grand alphabet : page 33
  • Les initiales : page 117
  • Les lettres gothiques : page 49
  • Les fleurs : pages 134 et 136
  • Seule la couronne est tirée de l'autre livre - déjà un dessin suédois.

30 mars 2014

Bibliographie pour Machines à Coudre anciennes

 Le document suivant que vous pourrez lire et/ou télécharger vous permettra de connaitre les documents de ma bibliothèque personnelle disponibles sur les machines à coudre principalement avant 1960.

Merci de lire les informations données en page 2 avant toute demande par courriel.

Les trois couleurs de la France

Ce matin, jour d'élection, sur son blog, Sylvaine nous montre une superbe lettre de 1912 en hommage au maire d'une petite commune du sud de la France.
Je vous conseille vivement d'aller  la voir et d'admirer la lettre, la calligraphie et le respect de la fonction si importante dans les communes. Cliquez ici 
Cette lettre qui cite les "fleurs" et le ruban aux trois couleurs de la patrie si peu mises à l'honneur en France, le "drapeau" étant bien trop souvent associé à une seule couleur politique m'a remis en mémoire un superbe patchwork.
Je ne me souviens plus où je l'avais vu en vrai mais je savais en avoir une reproduction dans l'un des numéros des Nouvelles du Patchwork.

  
Fleurs de France - Annick Huet - 114 x 114cm
Ce patchwork date d'il y a 25 ans (1989). J'en profite pour vous donner le lien vers de site d'Annick Huet qui continue à donner des cours et dont on pourra voir les ouvrages durant le moins d'Avril en Normandie.Cliquez ici.

20 mars 2014

Tapis, tapis gris!

Vous vous souvenez certainement de mon essai, après Noël de la Loopy yarn pour un plaid véritablement hors norme.
Après avoir écrit aussi partagé l'expérience sur In The Loop, j'avais eu un contact avec la Filature de la Vallée des Saules;


Entreprise artisanale de micro filature, ils traitaient depuis un moment à façon les toisons que des éleveurs particuliers voulaient bien leur confier.
Ils ont récemment ouvert sur leur site une boutique de vente en ligne de produits finis dont la matière première provient d'élevages français partenaires.

Comme ils avaient besoin d'un test et qu'on leur fournisse un modèle, ils m'ont demandé ma coopération et j'ai été ravie de pouvoir tester leur rug yarn 100% alpaga français.
Les toisons de ma pelote viennent des animaux de cet élevage : http://www.elevagedufontenelle.com/photos.html



La pelote pèse 1050g pour une longueur de fil de 100m et comme la fois précédente, je l'ai tricotée avec mes grosses aiguilles de 24mm de diamètre.


Tricot lent et minutieux pour ne pas abimer les fibres de la toison mais travail relativement court pour ce petit ouvrage. 


La fiche technique du tapis est disponible gratuitement sur Ravelry.
Il mesure 60 par 85cm et 3cm d'épaisseur.
Vous pouvez aussi lire l'article sur le webmagazine In The Loop.




17 mars 2014

Tapis, tapis rouge

Quand la délégation Ille et Vilaine de France Patchwork a proposé comme thème de sa future valise : "La pomme", je ne sais pourquoi, c'est une petite comptine enfantine qui m'est venue à l'esprit:

Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis rouge
Pomme de reinette et pomme d'api
Tapis tapis gris

Ne restait donc plus qu'à concrétiser un petit patch sur cette idée. J'ai associé le motif "applecore" en appliqué machine (avec ma chère Featherweight 222K) sur toute la surface avec deux gammes de tissus rouges et gris.



Ensuite j'ai imprimé des images de pommes traditionnelles sur une page de coton :
Premium cotton lawn de EQPrintables
Les images découpées ont été ensuite rebrodées et quiltées sur le fond.


Pour finir une jolie étiquette vintage à laquelle j'ai ajoutée les infos indispensables avant de l'imprimer, elle aussi, sur mon imprimante jet d'encre maison et de la coudre sur l'envers.



Si votre délégation souhaite exposer notre valise départementale, reportez vous au site France Patchwork.